Thanks to :

l'âne vert tafedna ecologe maroc essaouira
logo-vera-cycling-slogan.jpg
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

Saint Quentin- Le cap

France - Afrique du sud à vélo.

Relier la France à l’Afrique du sud à vélo. Voilà l'idée. Et ici est la première partie du voyage.
C'était un beau matin ensoleillé comme on en voit rarement en Picardie que la route accueillit les deux roues de ma monture.

Introduction

Portrait capturé au bord la route. Quelque part en Turquie.

Entre route de la soif et route de la soie, le trajet mène de l’Europe de l’ouest au plein est. Puis par la Méditerranée à l’Egée, pour finir par la titanesque traversée de la Turquie et de l’Iran pour rejoindre la péninsule arabique.
La pluie battante et le soleil harassant. Les douloureuses montagnes et la morne plaine.
Puis l'Afrique. L'immensité d'un continent. L’éprouvement et l'émerveillement.
Une route de 25 000km aux contours éclectiques, régal des yeux et des sens.

Pourquoi à vélo ? Ceux qui pédalent ne se posent pas la question. Le vélo est un instrument qui se suffit à lui même. Lent et écologique. Beau et simple.
Il me fallait surtout voir chaque sourire et arbres qui se trouvaient sur ma route du point A au point B. La curiosité tend parfois à l’emporter sur la vitesse avec laquelle l’homme se précipite dans le toboggan de l’existence.

Voici donc le récit progressif de 500 jours de vélo à travers une partie de cette planète.
Cinq cent jours qui sont une belle introduction avant de continuer plus à l'est, sur d'autres continents.
Le vélo correctement chargé de quelques kilos, c’est l’aventure qui s’ouvre.

Et en voici l’histoire.