Thanks to :

l'âne vert tafedna ecologe maroc essaouira
logo-vera-cycling-slogan.jpg
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Clotaire Mandel

A la frontière Malaise / At the Malaysian border.

Jour 664, 31 020km. Hat Yai, Thailande. Il fait chaud, lourd, humide. On en rencontre des cyclistes, tous sont charmés de leur expérience dans le coin. Souvent des gens qui volent d'Europe pour rouler quelques semaines dans le coin. Prendre le meilleur et repartir. Bizarrement, peu d'entre eux campent, prétextant que la vie est suffisamment peu chère pour se payer l’hôtel. Pourtant, dormir sous une tente, sur la plage, loin des toits et des murs, ce n'est pas qu'une question économique. C'est une profonde culture. Tout comme rouler là où la route est moins sympa, moins belle et moins agréable. Alors oui c'est chouette. C'est facile surtout. Mais lorsque l'on vit dehors 24 heures sur 24, il n'y a presque aucun moment où l'on échappe à l'humidité ambiante. On est moite du matin au soir, la nuit aussi, collant au matelas. On tente de trouver des coins où l'on a le moins de risque de croiser chiens et coqs. Les réveils matin c'est pas trop mon dada. Il parait qu'il fait plus frais un peu plus bas, et qu'un peu de montagnes au centre de la Malaisie nous donnera un peu de fraicheur. Les Thai disent qu'ils fait froid là bas. 15°c. Parfait. On verra bien. Car au delà de toute attraction touristique, ce que je cherche c'est un peu de fraicheur. On demanderait presque à avoir froid. Jamais satisfait. Mais c'est ce qui fait avancer aussi, en quête perpétuelle.

Day 664, 31 020km. Hat Yai, Thailand. It's hot, humid, heavy. We met a bunch of cyclists in Thailand. They all seem to be very charmed by their Thai stay. The more often , they fly over for a couple of weeks to cycle in Thailand. To take the best and leave the rest when flying back home. Weirdly, almost non of them camp, considering that the country is cheap enough. Although sleeping under a tent, on a empty wild beach, far from ceilings and walls, it's clearly not about money. It's a deep culture. As riding on less interesting sections or countries. So yeah, it's cool. Easy. But when you live outside for 24/7, is barely any moment where you escape the ambient humidity. Clammy from morning till evening. Overnight as well, sticking to your god damn mattress. You also clearly need to find a place as far as possible from roasters and dogs to keep the night as quiet as possible. Is apparently cooler down there, Malaysia and Singapore. I kinda doubt it but will see. Mountains in the centre of Malaysia will for sure bring us some cool breeze. Thai people say it's too cold there. 15°c. Perfect. We will see. Because above touristic sightseeing, what I'm looking for right now is a bit of coldness. Never entirely satisfy. That's how everybody keep going forward, being on a endless quest.